Bienvenue

Vous trouverez sur ce site toutes les informations utiles concernant les campagnes de distributions de DEA initiées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, les formations, les subsides, les textes légaux, …

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un DEA ?

samaritan_300Un défibrillateur externe automatique (DEA) est un appareil portable, fonctionnant au moyen d’une batterie. Son rôle est d’analyser l’activité du cœur d’une personne en arrêt cardio-respiratoire. Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite à l’opérateur toute prise de décision. Seuls des chocs externes sont possibles, c’est-à-dire que les électrodes sont placées sur la peau du patient. Si elle détecte un rythme choquable, la machine permet de délivrer un choc électrique, ou défibrillation. La défibrillation précoce associée à la réanimation cardio-pulmonaire augmente fortement les chances de survie d’une personne en arrêt cardio-respiratoire qui présente une fibrillation ventriculaire, principale cause de mort subite chez l’adulte.

 

La nécessité d’une formation.

IMG_0571.JPGAvoir un DEA à disposition dans son club ou dans son centre sportif ne sert à rien si personne ne sait l’utiliser…

Comme en témoigne les différents articles de presse repris dans la section > Média (ci-dessus), la formation à l’utilisation à ce type d’appareil est nécessaire. C’est pourquoi l’AES propose aux clubs sportifs et aux centres sportifs une formation à la réanimation de base et à l’utilisation du défibrillateur. Cette formation de trois heures est participative, les participants seront sollicités lors de mises en situations pratiques.

 

A propos, qui est l’AES ?

logo-aesL’Association des Etablissements Sportifs mieux connue sous le sigle de A.E.S. est née en 1979 de la fusion de l’Association des Bains Publics et de l’Association des Centres Sportifs.

L’A.E.S. est constituée en A.S.B.L. et son rôle essentiel est de regrouper, de représenter et de défendre les intérêts des Centres Sportifs des Communautés française et germanophone.

Nous poursuivons les objectifs globaux suivants :
– Exercer une mission de conseil auprès des centres sportifs reconnus ou qui souhaitent solliciter leur reconnaissance, ainsi qu’auprès du Gouvernement de la Communauté Française.
– Aider à une mise en place et à une amélioration constante de la gestion et du fonctionnement des infrastructures sportives.
– Contribuer à l’encouragement et à la promotion de la pratique sportive quel qu’en soit le niveau.
– S’intéresser à tous autres buts connexes se rapportant directement ou indirectement au décret du 27 février 2003 organisant la reconnaissance et le subventionnement des centres sportifs locaux et des centres sportifs locaux intégrés, ainsi qu’à ses arrêtés d’application.
– S’intéresser par toute voie à toute autre association ou groupement poursuivant des buts similaires ou connexe.

Si vous désirez en savoir plus sur l’AES et ses activités, cliquez-ici