RCP/DEA

L’arrêt cardiaque est la troisième cause de mortalité dans les pays industrialisés, des études ont démontré qu’une personne victime d’un arrêt cardiaque a entre 5 et 10% de chances de survie si celle-ci ne bénéficie pas des gestes de réanimation rapidement. Par ailleurs l’ERC (conseil européen de réanimation) nous indique qu’une RCP (réanimation cardio-pulmonaire) précoce multiplie par 2 voir par 4 les chances de survie. Ajoutons à cela l’utilisation du défibrillateur et celles-ci augmentent de 50 à 70%.

C’est pourquoi il est important d’acquérir les notions de base en termes de réanimation cardio-pulmonaire et utilisation du défibrillateur afin d’agir au mieux et le plus rapidement possible auprès de la victime.