Conditions de prêt d’un DEA

1/ Le tarif relatif à la mise à disposition d’un DEA s’élève à :
– 25 euros pour 2 jours ou un week-end
– 30 euros pour 3 jours
– 35 euros pour 4 jours
– 40 euros pour 5 jours
– 45 euros pour 6 jours
– 50 euros pour 7 jours ou une semaine

2/ La somme due à l’AES sera payée endéans les 10 jours, après réception de la facture, la sur le compte BE33068078795046 comme mentionné sur la facture.

3/ Une caution de 250€ sera donnée à l’AES lors de la prise de possession du défibrillateur au siège social de l’AES.

4/ La prise de possession du DEA aura lieu au siège social de l’AES, le jour ouvrable précédant le début de la mise à disposition du DEA et ce, entre 13h30 et 16h.
Le preneur veillera à se munir de :
– La caution
– Une pièce d’identité
– Un numéro de compte en banque

5/ Le DEA sera ramené au siège social de l’AES le premier jour ouvrable qui suit la fin de la mise à disposition et ce, entre 8h30 et 11h30.

6/ La caution ne sera pas restituée en cas de restitution du matériel hors délai ainsi qu’en cas d’utilisation abusive ou de dégradation sous quelques formes du matériel.

7/ Le matériel mis à disposition se compose comme suit :
– Une armoire scellée équipée d’une alarme, armoire contenant :
– Un DEA Samaritan 300 Pad HeartSine avec cassettes adulte et enfant
– Une trousse de secours comprenant une paire de gants de protection, un pocket masque, une paire de ciseaux, une couverture de survie, un essuie et un rasoir.
– Un protocole d’intervention
– 100 triptyques de prévention

8/ Le matériel mis à disposition doit être placé dans un endroit accessible à tous et ne peut être exposé à des températures négatives.

9/ Si le DEA ne doit pas être utilisé, l’armoire ne peut, en aucun cas, être ouverte sous peine de non restitution totale de la caution.

10/ L’utilisation du DEA se fera par une personne devant venir en aide à une victime qui ne respire pas ou respire très faiblement, se conformant au protocole d’intervention et aux instructions données par le DEA.

11/ Le DEA étant couvert contre le vol, la perte et la dégradation par l’AES, il n’appartient pas au preneur de souscrire une assurance couvrant ces mêmes dégâts.