Quelles sont les obligations des CSL et CSLI ?

Les CSL et CSLI doivent veiller à assurer la sécurité des utilisateurs des infrastructures sportives qui composent le centre en y installant, notamment, un DEA de catégorie 1, tel que défini à l’article 1er, 2°, de l’Arrêté royal du 21 avril 2007 fixant les normes de sécurité et les autres normes applicables au DEA utilisé dans le cadre d’une réanimation, au plus tard le 31 décembre 2013.
Les infrastructures sportives scolaires qui font partie d’un CSLI doivent donc aussi être équipées d’un DEA. Il s’agit d’une condition à la reconnaissance du CSLI, à charge de l’asbl de gestion. Chaque centre est tenu d’apporter la preuve du respect de l’application du décret du 25 octobre 2012, chapitre II, pour le 31 décembre 2013 au plus tard.
De plus, ils doivent organiser annuellement, une séance d’information et de formation à l’utilisation du DEA à destination des utilisateurs des infrastructures sportives qui composent le centre.
(Voir le Chapitre II du Décret du 25 octobre 2012 relatif à la présence de DEA de catégorie 1 dans les infrastructures sportives, modifiant le Décret du 27 février 2003 organisant la reconnaissance et le subventionnement des centres sportifs locaux et centres sportifs locaux intégrés ainsi que les notes relatives à l’interprétation et l’applicabilité du décret du 25 octobre 2012)